Les collections

Greffe de vis

Greffe de vis

Greffe de vis: qu'est-ce que c'est

Le greffage de la vigne est une technique agronomique conçue pour créer de nouveaux spécimens à l'aide d'un porte-greffe et d'un greffon. Le premier est la partie basale sur laquelle le greffon est disposé pour donner vie à un nouvel échantillon. Cette technique permet de développer une plante ayant les mêmes caractéristiques génétiques que la plante greffée. Cette pratique est très importante car elle permet d'améliorer la variété, la préservant, comme cela s'est produit il y a longtemps, d'épidémies très néfastes. Il est bon de savoir que les greffons ne peuvent être mis en œuvre que sur des spécimens ligneux ou semi-ligneux comme la vigne. Il existe d'innombrables techniques pour faire des greffons, en effet, dans certains, non seulement le greffon et le porte-greffe sont utilisés mais aussi l'intermédiaire. En général, le porte-greffe et le greffon (constitué d'une branche de la plante mère ou d'un de ses bourgeons) sont coupés de manière à les faire correspondre et à permettre leur fusion qui conduira à la naissance d'une nouvelle plante à partir de deux spécimens différents. Avant de mettre en œuvre cette technique, il est nécessaire de choisir la bonne saison qui coïncide avec le printemps ou la fin de la saison estivale.


Variété à greffer

Avant de procéder à la greffe de notre plante, il faut savoir que toutes les espèces ne peuvent pas être greffées. Les échantillons nés d'autres greffons ne peuvent pas être utilisés pour cette pratique. La vigne sauvage (européenne et américaine), en revanche, convient très bien, où l'américain est utilisé comme porte-greffe, qui s'est avéré très résistant au phylloxéra, tandis que le cépage européen est utilisé comme greffon à partir duquel les raisins et le vin sont obtenus. Il est bon de savoir que le greffage ne peut se pratiquer entre un spécimen américain et un spécimen canadien (cette dernière variété a une fonction exclusivement ornementale). Ce dernier se propage également par graines, ramifications ou boutures. En ce qui concerne les techniques de greffage, vous pouvez choisir parmi les greffons suivants: triangle, double et simple fractionnement anglais, zeta, bridge, majorquin, oeil, scudetto, éclat et étoile. Selon le cépage choisi, la multiplication des vignes a lieu de la fin de la saison hivernale à la fin de la saison estivale.


Connexion à vis divisée

La greffe de la vigne fendue appartient à la catégorie des greffons ligneux puisque la fente se pratique dans la partie ligneuse du porte-greffe. Cette technique convient aux branches les plus vigoureuses des plantes adultes. On parle de split anglais simple ou double. Avec le premier, le rayon du tronc du porte-greffe est coupé, dans lequel le greffon (ou greffon) est positionné, constitué d'une branche contenant 2 ou 3 bourgeons. Avec la double fente anglaise, en revanche, une coupe est faite dans tout le diamètre du tronc du porte-greffe puis on positionne les pousses contenant toujours entre 2 ou 3 bourgeons. Il est bon de savoir que les coupes se font avec un couteau adapté au greffage, les greffons doivent avoir été prélevés lors d'une taille normale d'hiver. Tous les éléments nécessaires à la mise en place du greffon de la vigne doivent être sains, exempts d'infections et de blessures. Il est bon de savoir que le greffage ne se termine pas avec le greffon assorti au porte-greffe, il est nécessaire d'enrouler autour de cette nouvelle structure du papier adhésif et du mastic, et éventuellement un lacet afin de maintenir le greffon en place.


Connexion à vis à œil

La greffe de la vigne oculaire est également appelée bouclier ou bourgeon, et est utilisée pour la multiplication des arbres fruitiers et ornementaux. Il est bon de savoir qu'avec cette pratique, les mêmes résultats que le greffage fractionné ne sont pas obtenus, car le greffon est constitué d'un bourgeon coupé de branches jeunes et vigoureuses. Avant de procéder, il est nécessaire de disposer d'un couteau désinfecté adapté à la pratique du greffage de boutures, d'un bourgeon et d'un porte-greffe sain. A ce stade, une coupe en forme de T est faite dans l'écorce du porte-greffe (les dimensions de ce dernier ne doivent pas dépasser environ un centimètre et demi), les deux volets sont relevés et le bourgeon qui a été prélevé au cours du mois de juillet est placé; se termine par l'enroulement du mastic ou du plastique autour du greffon, afin de faciliter la germination de la nouvelle plante.

Voir la vidéo



Vidéo: Docteur GRAS Mathilde - Prise en charge des fractures et pseudarthroses du scaphoïde (Octobre 2021).