Divers

Dendrobium nobile

Dendrobium nobile

Caractéristiques générales

Le Dendrobium nobile est une plante vivace appartenant à la famille des Orchidacées et regroupe d'innombrables variétés qui se distinguent par le fait que leur taille peut varier de 30 centimètres à quelques mètres de hauteur. Cette espèce est originaire d'Asie, du Japon, de l'Himalaya et d'Australie. Le Dendrobium nobile est une espèce capable de développer des pseudobulbes d'environ 60 centimètres à partir desquels germeront alors les feuilles brillantes typiques des orchidées. Vous pouvez profiter de la beauté des inflorescences de février à avril. Ils sont constitués de tépales blancs à la base et mauves au sommet de la fleur. Pour permettre à la plante de pousser de manière luxuriante, il est nécessaire de respecter quelques petites règles concernant: la taille, l'arrosage, le sol etc.

le dendrobium nobile est l'une des orchidées les plus répandues en culture. Elle est appréciée pour sa floraison abondante et durable ainsi que pour sa relative facilité de culture sous nos climats. Il est utilisé comme plante d'intérieur, adapté aux pièces très lumineuses.


Origines du Dendrobium

le dendrobium nobile est une orchidée épiphyte qui, à l'état sauvage, pousse dans toute la ceinture tropicale d'Asie: Inde, Thaïlande, Vietnam, Birmanie. Le «groupe» est en fait constitué de nombreuses sous-espèces d'apparence similaire, mais capables de s'adapter à diverses conditions climatiques: certaines poussent sur les côtes, avec des températures constantes et une humidité élevée, d'autres veulent un environnement plus frais, typique des hauteurs de l'Himalaya. Les hybrides que l'on trouve facilement sur le marché, par contre, ont tous plus ou moins les mêmes besoins, en particulier ils veulent des températures et une humidité élevées pendant la majeure partie de la saison, suivies d'une période fraîche et sèche.


Cultivation

Dendrobium nobile préfère les zones en plein soleil pendant les saisons d'automne et d'hiver, tandis qu'au printemps et en été, il préfère l'ombre partielle. Pendant cette même période, vous pourrez profiter de la beauté des inflorescences. La fertilisation doit avoir lieu uniquement pendant la période végétative afin de ne pas surcharger la plante et lui permettre une période de repos puis, à la nouvelle saison, créer de nouvelles feuilles et fleurs.

La taille de ce type d'orchidée doit se faire uniquement et exclusivement pour éliminer les fleurs, les feuilles et les branches sèches ou, pour éliminer les racines infectées ou sujettes à la pourriture. Il est utile de se rappeler de porter une attention particulière à la taille car, si les ciseaux ne sont pas stérilisés et que les plaies des coupures ne sont pas traitées, l'orchidée pourrait être infectée par des champignons très nocifs.

le dendrobium nobile c'est l'une des orchidées les plus simples à cultiver et est capable de donner une grande satisfaction même aux moins expérimentés. Elle nécessite des conditions climatiques facilement reproductibles dans nos appartements et les fleurs sont produites en abondance et avec une certaine régularité.

LE NOBLE DENDROBIUM EN BREF
la tailleDe 10 à plus de 100 cm
Feuillagetransitoire
entretienModérément exigeant
Besoin d'eauEau déminéralisée moyennement élevée
Humidité ambianteÉlevé, environ 80%
Croissancemoyenne
PropagationCouper, je prends du keiki
RusticitéJusqu'à 5-8 ° C
Température idéale pendant la saison de croissance 18 ° / 30 ° C avec excursion thermique
ExpositionTrès lumineux, pas de lumière directe au printemps-été
Les usagesEn fleur dans l'appartement, la véranda et à l'extérieur (en été)
FertilisationToutes les 2 semaines
SubstratÉcorce de pin, polystyrène, perlite, sphaigne
Parasites et maladiesPourriture des racines, nécrose des feuilles, cochenille


Caractéristiques du Dendrobium

le dendrobium nobile il est composé de soi-disant pseudobulbes, tiges d'aspect très semblable à celles du bambou, à port dressé ou décombent. Leur fonction est d'accumuler de l'eau et de la nourriture pour la saison sèche. Les dimensions varient considérablement en fonction du cultivar et des conditions de culture spécifiques: les plus petits ne mesurent que quelques centimètres, les plus longs peuvent dépasser un mètre. Des nœuds, par paires, sortent les feuilles, ovales, brillantes, d'un joli vert moyen.

Ils sont caduques lorsqu'ils sèchent et sont partiellement «réabsorbés» lorsque la saison sèche arrive. Ils sont à nouveau produits, avec les bourgeons, pour restaurer des conditions climatiques plus favorables. Les fleurs sont uniques ou en grappes et sont disponibles dans un grand nombre de couleurs, grâce à l'intense activité d'hybridation des dernières décennies.


Culture (partie 2)

Dendrobium nobile a besoin d'un arrosage abondant pendant la saison estivale, alors qu'il est nécessaire d'arrêter d'arroser pendant l'hiver. Dans le cas où la plante est plantée en serre, elle doit être conservée dans un environnement humide pendant sa croissance, pour ensuite réduire les arrosages lorsque l'orchidée atteint l'âge adulte. En d'autres termes, pendant l'été, il est nécessaire de maintenir une humidité de 80%, puis de la diminuer à 60% pendant la saison hivernale. Quant à la température, Dendrobium nobile préfère les zones où les températures sont élevées et ne doit jamais descendre en dessous de 5 ° C environ s'il est planté dans le sol; si l'échantillon se trouve dans une serre froide, la température ne doit pas descendre en dessous d'environ 13 ° C et d'environ 16 ° C pour les serres chaudes.

LE CALENDRIER DU NOBLE DENDROBIUM
RempotageFin de l'hiver
Période «sèche», induction à la floraisonOctobre-janvier
Température de la période sèche8 à 10 ° C
Période végétativeFévrier-octobre
Températures diurnes de la période végétative18 à 30 ° C
Températures nocturnes en période végétative12 à 15 ° C
Fertilisation azotéeFévrier-août
Fertilisation potassiqueAoût-février
FloraisonFin de l'hiver
CoupeFin de l'hiver


Maladies et parasites

Les maladies et les parasites qui attaquent Dendrobium nobile, s'ils ne sont pas pris à temps, peuvent causer des dommages irréparables et même la mort de la plante. Cette espèce d'orchidée peut être attaquée par la cochenille. Cela est dû au fait que l'humidité présente sur la plante est plus élevée. La cochenille peut être retirée manuellement, à l'aide d'un coton-tige imbibé d'eau et d'alcool; si, par contre, la superficie est très grande, il est nécessaire de traiter la plante avec des anticoccidiens et des insecticides adaptés à l'éradication de ce parasite. Si le taux d'humidité est très bas, Dendrobium nobile peut être attaqué par le tétranyque. Sa présence est mise en valeur par des toiles d'araignées tissées sur l'appareil foliaire. Il est éliminé avec un pesticide spécifique. Enfin, il est nécessaire de porter une attention particulière à la pourriture des racines, causée par un arrosage excessif. S'il est dans un état avancé, il n'y a pas de remède.


Exposition

Il a besoin d'un emplacement très lumineux, mais la lumière directe doit être évitée (surtout d'avril à septembre). Les feuilles sont très sensibles et une exposition excessive peut provoquer des brûlures ou une déshydratation excessive. L'idéal est de le conserver dans une pièce avec de grandes fenêtres exposées sud ou ouest, en les protégeant de rideaux lumineux, sauf pour les mois d'hiver. En été, il est possible de déplacer le pot à l'extérieur en le plaçant à l'ombre d'une pergola ou sous des feuillus.


Températures

Dendrobium s'adapte bien aux serres froides et tempérées, même si c'est la combinaison des deux qui peut nous donner les meilleurs résultats. L'émission de fleurs est en effet stimulée par une période de repos végétatif avec des températures plus froides et une suspension des irrigations. Ces plantes aiment également une bonne plage de températures entre le jour et la nuit (ce qui rend les fleurs plus durables).

De mars à novembre, pendant la journée, nous devrons avoir des températures comprises entre 18 ° C et 30 ° C, la nuit il sera plutôt idéal de rester entre 12 et 15 ° C. Lorsque la mauvaise saison arrive, il est conseillé de déplacer le dendrobium dans une pièce légèrement chauffée: il tolère (et nécessite) des températures autour de 10 ° C, mais même de courtes périodes autour de 5-8 ° C ne représentent pas un problème, à condition qu'elles le soient adéquatement réguler l'irrigation.


Composition du vase

La plus grande difficulté dans la culture des orchidées est de trouver le bon équilibre dans les arrosages (qui doivent être fréquents), tout en évitant l'apparition de la pourriture des racines.

Les composés spécifiques trouvés sur le marché sont souvent encore trop riches en sol: comme tous les épiphytes, l'idéal est de fournir un substrat quasi inerte. On peut choisir entre l'écorce de pin, lavée et bouillie longtemps, les haricots verts en polystyrène, l'argile expansée, le lapilli volcanique. Nous choisissons des petits pots et plaçons le substrat de sorte que les plus grandes tailles restent sur le fond tandis que les plus petites sur la surface. C'est le meilleur moyen de favoriser le drainage parfait de l'eau.


Rempotage

Le rempotage se fait à la fin de l'hiver ou, si nécessaire, à tout moment. Les interventions urgentes sont causées par la pourriture des racines ou par une dégradation excessive du substrat. Avant de procéder, il faut irriguer abondamment pour que les racines deviennent très molles et donc plus faciles à extraire, en évitant tout dommage éventuel. Retirez les parties endommagées avec des ciseaux désinfectés, remontez le pot (éventuellement un peu plus grand) avec un nouveau substrat, en mélangeant une demi-cuillère à café de cannelle. Nous irriguons avec un produit spécifique contre la pourriture puis le laissons au repos pendant environ 10 jours.


Irrigation

L'irrigation doit être abondante tout au long de la période végétative. On peut choisir d'administrer l'eau de manière classique par le haut, mais il est préférable d'hydrater complètement le substrat en le plongeant jusqu'au bord pendant environ 15 minutes puis en le laissant s'égoutter parfaitement. Nous intervenons à chaque fois que les racines sont presque entièrement argentées. Le meilleur moment pour cela est le matin. Nous n'utilisons jamais l'eau du robinet: nous achetons celle obtenue par osmose ou nous collectons cette pluie ou provenant des climatiseurs.

À l'arrivée de la saison froide, nous devrons suspendre complètement l'irrigation: en simulant une période sèche, nous stimulerons la production de nouvelles fleurs. Lorsque les bourgeons apparaissent, nous pouvons revenir à la situation précédente.

Au contraire, si nous continuons à donner de l'eau même en hiver, la plante produira du keiki, c'est-à-dire de petites plantes avec des racines que nous pouvons détacher pour les laisser vivre de manière autonome.


Humidité

Comme toutes les orchidées, elle nécessite un taux d'humidité élevé, surtout pendant la période végétative, de mars à octobre. Des températures élevées (supérieures à 28 ° C) causeront moins de problèmes si l'humidité est supérieure à 80%. Il est donc important de vaporiser le feuillage et les racines aériennes souvent avec de l'eau déminéralisée. Cependant, évitons autant que possible de mouiller les fleurs: elles sont très délicates. Nous pouvons également utiliser des humidificateurs électriques. En été, si nous plaçons les plantes à l'extérieur, il est recommandé de mouiller souvent le sol ou le sol environnant.


Fertilisation

Le soin de la fertilisation est très important pour obtenir de bons résultats. Nous choisissons uniquement des produits spécialement conçus pour les orchidées.

De la reprise végétative jusqu'en août, les formulations à forte teneur en azote sont idéales: elles stimuleront la croissance végétative. Au contraire, à l'arrivée de l'automne, nous optons pour un engrais à forte teneur en potassium, capable de stimuler la production de fleurs.

Nous distribuons tous les 15 jours environ en pensant à bien mouiller les racines au préalable (très sensible au contact direct avec des produits trop concentrés).


Taille

Aucune taille n'est nécessaire, juste un nettoyage. Nous enlevons les fleurs fanées au plus vite car elles constituent une importante perte d'énergie pour notre plante.


Parasites et maladies

Le dendrobium nobile est très résistant à cet égard et n'est attaqué que lorsque ses conditions générales ne sont pas idéales.

Une eau trop abondante ou une faible luminosité peuvent provoquer une nécrose des feuilles: pour améliorer la situation, il est nécessaire de modifier les conditions de culture.

Le parasite le plus courant est le scudetto cochenille: dans les cas les plus graves, éliminons-le à l'aide d'huile blanche activée par des insecticides systémiques.


Dendrobium nobile: Propagation

Dendrobium nobile peut être multiplié par boutures ou en prenant du keiki.

Coupe

On procède à la fin de l'hiver en coupant une des "cannes" à la base. Il doit ensuite être divisé en segments dont chacun doit contenir au moins deux nœuds. Ils sont placés horizontalement en les comprenant en deux avec du sable humide ou, mieux encore, avec de la sphaigne. Nous maintenons des températures autour de 20 ° C et un taux d'humidité élevé. L'enracinement prend environ 6 semaines, après quoi nous pouvons placer les plants dans des bocaux avec le compost final.

Ramassage de keiki

Ce sont de petites plantes qui se développent à la fois sur les pseudobulbes et sur les tiges des fleurs, après le flétrissement des corolles. Leur production s'intensifie si la période de repos végétatif est évitée en poursuivant des irrigations abondantes. Dans ce cas, cependant, la floraison sera perdue. Cependant, l'apparition de ces plantes n'est pas toujours un bon signe: elle indique que l'individu «mère» souffre ou est devenu trop vieux.

Le keiki peut être pris lorsqu'il est bien formé et surtout pourvu d'un bon système racinaire. Habituellement, les conditions idéales sont lorsqu'elles atteignent 6 cm de longueur. Ils peuvent être immédiatement mis en pot à l'âge adulte, mais en utilisant un substrat avec une granulométrie plus fine.




Vidéo: Dendrobium nobilesblooms, care and winter rest (Octobre 2021).