Intéressant

Usine de Pachira

Usine de Pachira

La pachira ou plante porte-bonheur

Appartenant à la famille tropicale des Bombacacées, le pachira est originaire d'Amérique du Sud, de taille très variable. A ces latitudes, la seule espèce qui peut être cultivée en serre est la variété insignis qui, si dans les pays d'origine elle atteint 18 mètres de hauteur, en Europe elle dépasse rarement 3 mètres. Le pachira a des feuilles palmées avec 5 et parfois 7 segments et des tiges facilement moulables qui peuvent être entrelacées pour rehausser la beauté de la plante. Les fleurs et les fruits sont difficiles à obtenir en pot, tandis que ses graines sont comestibles: leur goût cru rappelle les arachides et elles peuvent être séchées et moulues pour obtenir une farine utilisée pour la fabrication du pain. Cette plante n'est pas particulièrement difficile à cultiver, mais elle aime beaucoup l'air: elle doit donc être placée dans une position aérée, mais à l'abri des courants froids.


Cultivation

Le pachira doit être cultivé à l'intérieur, dans une position lumineuse mais pas à la lumière directe - il peut recevoir la lumière directe du soleil une heure par jour, de préférence tôt le matin ou le soir, ou de véritables brûlures seront créées sur les feuilles qui endommageront irrémédiablement la plante. . Ses feuilles doivent être maintenues propres et exemptes de poussière, mais un polisseur foliaire ne doit jamais être utilisé.Température et sol: le pachira ne supporte pas les températures inférieures à 18 ° C et nécessite un taux d'humidité élevé, il est donc préférable d'utiliser un sol fibreux avec une grande capacité à retenir l'humidité, mélangé à la terre de feuilles. En été, une fois les températures stabilisées, la plante peut être placée à l'extérieur, dans une position ombragée mais lumineuse, en faisant toujours attention à la lumière directe du soleil.


Arrosage

Il n'est pas facile de trouver le bon équilibre dans l'arrosage de cette espèce: une mauvaise irrigation provoque le dessèchement des feuilles à la pointe, tandis qu'un arrosage excessif peut faire tomber les feuilles encore vertes et provoquer la pourriture des racines. Dans tous les cas, au printemps / été, il doit être arrosé abondamment, mais sans exagérer, avec de l'eau non calcaire, en faisant attention qu'il ne reste aucune stagnation dans la soucoupe. En hiver, réduisez les arrosages, tout en gardant toujours le sol humide. Une bonne astuce consiste à enfoncer un doigt dans le sol du pot et à vous assurer que les deux premiers centimètres du sol sont secs avant d'arroser à nouveau. Pour les courtes absences - ou pour les plus distraits - il est recommandé d'utiliser des pots avec des réserves d'eau, qui ne permettent un arrosage qu'une fois par mois.


Usine de Pachira: Ravageurs et maladies

Généralement, il est tout à fait inattaquable par les maladies graves.Il peut être infesté de certains parasites tels que la cochenille (taches blanchâtres sur la face inférieure des feuilles), le tétranyque (les feuilles commencent à jaunir, se recroquevillent et tombent, présentant de petites toiles d'araignée sur la face inférieure) et pucerons (petits insectes mobiles blanchâtres) - dans ce cas, il faudra un traitement pesticide adéquat.Comme mentionné ci-dessus, le fait que les feuilles sèchent à la pointe, puis sur toute la longueur jusqu'à ce qu'elles tombent, indique une mauvaise irrigation, qui peut être résolue en augmentant la fréquence des arrosages et des nébulisations. Si, au contraire, l'apex des feuilles apparaît doux et sombre tandis que le reste devient jaune, cela indique un excès d'eau, qui peut être résolu en réduisant les arrosages.


Vidéo: Rempoter un Monstera! (Octobre 2021).