Les collections

Culture végétale

Culture végétale

Culture végétale

La taille est l'une des opérations les plus importantes pour le soin et la culture des plantes. C'est un processus très délicat, c'est finalement une plaie qui affecte les conditions énergétiques et peut même modifier le processus de croissance, il doit donc être effectué avec soin et pour des raisons valables: la façon dont la plante pousse, la prévention de dangers structurels, voire facilitant l'éclairage du feuillage. La taille se fait généralement en deux périodes, selon le résultat que vous souhaitez obtenir: en hiver, par exemple, avant la croissance végétative, vous maximiserez la croissance suivante dans la saison des branches et du feuillage. Au printemps, au contraire, la taille après l'activité de croissance conditionne le développement ultérieur de la plante, mais en revanche elle convient particulièrement aux spécimens qui tolèrent mal la taille, car à cette période, ils réagissent mieux aux blessures. Des interventions mineures peuvent être effectuées tout au long de l'année, ayant le seul soin d'éviter les phases d'émission et de chute des feuilles. Lors de la taille, certaines précautions doivent être prises: les coupes doivent être aussi propres et petites que possible, jamais effectuées sur les nœuds. Une branche doit toujours être taillée juste au-dessus de l'insertion d'une autre qui peut la remplacer et, si une branche est complètement éliminée, son collier doit être respecté pour ne pas endommager le tronc. Les branches les plus lourdes doivent être coupées en trois étapes, pour éviter le "déchirement" dû au poids le long de l'écorce. Puisqu'il s'agit d'une véritable plaie, désinfectez toujours les outils de coupe avec des sels d'ammonium quaternaire. D'autres opérations nécessaires à la culture de la plante sont représentées par l'ajout d'eau et d'engrais. Les besoins en eau de la plante dépendent de ses caractéristiques et de celles du sol, ainsi que des conditions environnementales et climatiques. Pour irriguer, vous devrez donc tenir compte de ces facteurs. Quant à la fertilisation, par contre, si vous utilisez des engrais chimiques, gardez à l'esprit leurs temps d'action: il existe en fait des engrais à action rapide, dont le principe nutritionnel est directement assimilé par les plantes. Les lentes, par contre, doivent être transformées par les microorganismes présents dans le sol pour les transformer afin de devenir assimilables par la plante. Enfin, ceux à libération lente libèrent le principe nutritionnel sur le long terme. Mieux vaut fertiliser fréquemment mais en petites quantités. Un excès d'engrais est difficile à récupérer; il est plus facile d'en ajouter un peu plus si vous remarquez que la plante ne pousse pas. Arrosez toujours avant de fertiliser.



Vidéo: La Culture In Vitro CIV (Octobre 2021).