Information

Greffer les roses

Greffer les roses

Greffer les roses

La méthode la plus courante pour se multiplier et les roses est le greffage de bourgeons, c'est-à-dire le greffage d'un bourgeon d'une variété que vous souhaitez faire pousser sur une plante qui agit comme un porte-greffe, généralement une plante d'églantier, choisie pour sa résistance et sa rusticité. Le greffage est généralement effectué dans la période juillet-août: pour le porte-greffe, choisissez des tiges robustes, qui viennent de produire des fleurs, et coupez la partie apicale en enlevant toutes les feuilles en même temps. Retirez également toutes les épines avec une simple pression latérale, puis nettoyez la branche du sol. Avec un couteau, faites ensuite une incision en "T" près de la base, avec une profondeur suffisante pour graver l'écorce. La coupe est ensuite écartée et le bourgeon retiré de la plante que vous souhaitez greffer avec le pétiole et la partie de la branche sous-jacente y est insérée. Nouez le tout avec du raphia imbibé d'eau, que vous détacherez au bout de trois semaines. Si après ce temps la partie greffée reste verte cela signifie que la greffe est réussie: alors vers la mi-février coupez la partie apicale du porte-greffe et laissez pousser le greffon, c'est-à-dire la partie greffée. L'automne suivant, vous pouvez planter la plante greffée. Dans le cas des jeunes rosiers, la technique est la même, mais le point de greffe change: non plus à la base du buisson, mais à environ un mètre de hauteur.



Vidéo: Bouture de laurier rose FACILE (Octobre 2021).