Les collections

Transplanter une plante

Transplanter une plante

Contrairement à la plantation, la transplantation consiste à déplacer une plante déjà plantée, qui est placée dans une nouvelle zone du jardin. Le meilleur moment pour le faire est de novembre à avril. Vous devez d'abord fabriquer la motte de la plante à déplacer: nous procéderons ensuite au liage des branches au tronc et à l'élimination des mauvaises herbes près du collet, puis nous nous consacrerons à l'excavation du sol entourant la plante. Tracez d'abord un sillon circulaire autour de la plante avec la pelle: ce sera la taille de la motte que vous allez extraire, assurez-vous qu'elle est proportionnée à la taille de la canopée de l'arbre. Tracez ensuite une tranchée d'environ 30 cm autour en coupant toutes les racines saillantes. Une fois la motte formée, soulevez-la et couvrez-la afin de retenir la terre et d'éviter la dispersion d'humidité: à cet effet, des tiges de seigle séchées ou de vieux sacs de jute peuvent être utilisés. Une fois cela fait, la plante est prête pour le transfert: le nouveau trou que vous avez creusé doit être suffisamment grand pour abriter, en plus de la nouvelle motte, également une bonne quantité d'engrais organique qui favorise la récupération des racines. Puis couvrez-le avec la terre préalablement retirée, puis mouillez-le soigneusement après l'avoir comprimé. Enfin, étalez un paillis d'environ 10 cm de matière organique autour de la plante. Dans les premiers temps, lorsque la plante n'a pas encore pris racine, l'exposition au vent pourrait déplacer les racines et provoquer une dessiccation: il faudra donc préparer des protections qui s'enlèveront avec le temps.


Vidéo: Comment rempoter un aloe vera? (Octobre 2021).