Les collections

Greffage par approximation

Greffage par approximation

Le greffage par approximation représente le type de greffage le plus ancien, le premier que l'homme ait pratiqué en observant avec désinvolture ses évolutions dans la nature. Ce type de greffage est réalisé en plaçant simplement le porte-greffe à côté du greffon, qui dans ce cas reste attaché à la plante mère, puis les lie, amenant les deux à se lier. Pour faciliter cette opération, une partie d'écorce est retirée des deux plantes, puis les zones découvertes correspondent parfaitement, puis elle est complétée par une reliure, pour s'assurer qu'elles ne bougent pas. Pour accélérer le soudage, une coupe peut également être pratiquée sur le greffon juste en dessous du point de greffe qui correspond approximativement à la moitié du diamètre de la branche. Après avoir pris racine (environ un an passera), le greffon est séparé de la plante mère, complétant la coupe sous le point de greffage et en même temps la partie aérienne du porte-greffe est enlevée, éliminant également les bourgeons présents sur celui-ci. Ce greffage peut être réalisé en toute saison, car il n'implique pas de décollements de la plante mère et s'utilise surtout avec des plantes en pot qui peuvent être facilement combinées.

De plus, dans le cas de la culture d'arbres fruitiers, cette méthode peut être utilisée pour former des chaînes de support entre un arbre et un autre, évitant ainsi l'utilisation de supports plantés dans le sol.


Vidéo: 21# La greffe à la pince à greffer (Octobre 2021).