Information

Traitements, herbicides, fongicides et insecticides

Traitements, herbicides, fongicides et insecticides

La défense contre les mauvaises herbes de toutes sortes sera l'une des opérations les plus importantes pour l'entretien de votre pelouse, si elle est endommagée. Les traitements que vous devrez faire varieront évidemment en fonction de l'origine de l'infestation. Si nous parlons d'herbes indésirables, nous devons distinguer celles à feuilles larges qui n'appartiennent pas à la famille des graminées, et celles à feuilles étroites, qui sont des graminées. En ce qui concerne la prévention, gardez à l'esprit qu'un gazon dense contrecarre la croissance des mauvaises herbes, mais celles-ci ne peuvent pas être entièrement contrôlées. Cependant, ils peuvent être limités par l'utilisation combinée du désherbage chimique et du soin des cultures. En cas d'infestation localisée, nous n'agirons que localement, sinon le désherbage affectera toute la pelouse. Pour les jeunes pelouses, désherber uniquement après la première coupe.

Parmi les herbicides il faut distinguer les sélectifs qui agissent par contact sur la partie aérienne de la plante et parmi tous les herbicides les plus utilisés on se souvient des herbicides systémiques et des génériques qui agissent sur différents types de mauvaises herbes. Parmi les agents qui peuvent affecter votre pelouse, il existe également plusieurs espèces de champignons pour lesquelles l'utilisation de fongicides est recommandée. Attention à utiliser des fongicides aux dosages préconisés: une dose excessive peut entraîner des problèmes de phytotoxicité sur le gazon, au contraire, des doses trop faibles dans le temps peuvent donner lieu au développement de souches résistantes. L'utilisation d'insecticides n'est nécessaire qu'en cas d'infestations par des espèces à l'état larvaire qui se nourrissent des racines des graminées. Deux principes actifs sont généralement utilisés: un azote organique et un phosphorganique.

L'azote organique agit à la fois par contact et par ingestion et est pulvérisé sur le gazon de manière uniforme, en prenant soin de ne pas irriguer le sol pendant les 24 heures suivantes. Le phosphorganique, par contre, est utilisé sous forme microgranulaire et, pour favoriser son infiltration dans le sol, il est bon que ce dernier soit abondamment humidifié avec irrigation avant traitement.


Vidéo: Cest pas sorcier -PESTICIDES (Octobre 2021).