Intéressant

Travail du sol, broyage et nivellement du sol par râteau

Travail du sol, broyage et nivellement du sol par râteau

Souvent, avant l'installation du gazon, il est nécessaire de déplacer la terre pour remettre le fond dans l'état qui convient le mieux à nos besoins et à nos projets. Les mouvements de la terre mettent toujours en évidence les horizons du sol vierge, peu propices à la pose du gazon. Si des modifications totales ou partielles du substrat ne sont pas prévues, avant de procéder à ces mouvements, il est bon d'enlever et de mettre de côté la couche de sol la plus fertile qui se trouve à la surface sur au moins 15-20 cm: une fois le mouvement de la terre terminé, il la couche supprimée peut être repositionnée sur la surface définitivement modélisée. Lorsqu'il y a un grand nombre de pierres au sol, il est conseillé de procéder à la collecte, à la main si la surface le permet, ou sur de grandes surfaces à l'aide de machines spécifiques. Si les pierres sont trop nombreuses pour être ramassées, on évaluera l'utilisation d'un équipement «enfouisseur de pierres», qui peut enfoncer la quasi-totalité des pierres présentes dans le sol. L'opération suivante consiste à niveler le sol et à niveler, c'est-à-dire l'uniformité de la surface pour qu'elle soit la plus régulière possible et prête à accueillir les semis. Une fois le fond du sol préparé, la mise en place du lit de semence ne doit présenter aucune difficulté. Mais attention, cette petite couche joue un rôle très important: la germination de la graine, la croissance et la durée du gazon dépendent du soin apporté à l'approvisionnement en matériaux de bonne qualité et à la préparation du lit de semence. La préparation du lit de semence consiste à travailler le sol à une profondeur d'environ 30 à 40 cm: ce labour doit être effectué de manière à laisser le sol exposé à l'action des agents atmosphériques pendant tout l'hiver ou tout l'été. Dans les petits jardins, en revanche, on se limite à des labours légers et, le plus souvent, à des fraisages qui n'affectent que les 15 à 20 premiers cm du sol. Le labour doit être effectué avec une série de travaux de surface croisés à angle droit pour briser le plus possible le sol avant le semis et permettre une meilleure répartition des amendements, correcteurs et engrais. De plus, ces processus, s'ils sont effectués à intervalles réguliers, permettront l'élimination de nombreuses mauvaises herbes. Le conditionneur de sol est une substance qui, lorsqu'elle est appliquée dans les bonnes quantités au sol, modifie positivement ses caractéristiques physico-chimiques. Le sable, par exemple, étalé sur le sol, améliore la conservation de la fraîcheur naturelle, favorise la naissance des graines et empêche la formation de la croûte, ce qui rendrait la croissance de notre jeune pelouse plus difficile. La tourbe, en revanche, étant constituée de matière végétale, a une capacité de rétention d'eau très utile pour que le gazon pousse de manière luxuriante. La dernière opération avant le semis est l'enfouissement des engrais qui n'ont pas été distribués lors des opérations précédentes: ce travail peut être effectué à la main avec des râteaux ou avec des déchaumeurs à dents ou à disques selon la surface à traiter. A cet effet, du fumier bien mûr, du compost de résidus végétaux, des sols tourbeux et des engrais chimiques de type agricole peuvent être utilisés. Enfin, avant de passer au semis, il est bon de sélectionner les bonnes essences en fonction du facteur climatique de la zone et du type d'utilisation auquel le gazon sera destiné.



Vidéo: Râteau mécanique Perfecto - Entretien des surfaces équestres (Octobre 2021).